Perdre ses parents ou devenir orphelin

Accueil Forum Vivre le deuil d’un parent à l’âge adulte Perdre ses parents ou devenir orphelin

Mots-clés : ,

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #10438
    Avatarmathilda
    Participant

    C’est fini, je suis orpheline. Comme dans les contes de mon enfance,je suis dorénavant seule dans le monde des grands, dépositaire de l’enfance de mes enfants alors que plus personne n’est dépositaire de la mienne. Sous le choc, je porte le poids de cette absence qui signifie un arrêt et un tournant irréversible. Je suis grande et je suis petite, nos soins mutuels ont cessé à jamais, et j’ai le devoir d’être à la hauteur où je les mettais même si je sais que parfois je les rêvais.

    #10535
    Avatarcamelia
    Participant

    Bonjour Mathilda, ce que tu as écris m’a touché, je trouve ça juste et poétique, et je m’identifie beaucoup à ton témoignage. Particulièrement dans le « je suis grande et je suis petite », depuis la perte de mes parents, j’ai de nombreux souvenirs de mon enfance qui remontent à la surface et cet étrange sentiment de vulnérabilité. Ceux qui me protégeaient depuis ma naissance ne sont plus là, c’est à moi de me protéger et de protéger mes proches. J’ai deux enfants et ce devoir d’être à la hauteur me parle. Je dois être la pour eux, car si je suis en deuil, eux aussi, et même si nous vivons tous notre deuil très différents ( mon fils a beaucoup de colère alors que ma fille et moi sommes plus tristes qu’en colère ) on arrive à s’écouter et le fait d’en parler les aide beaucoup je crois. Comment fais-tu au quotidien toi ?

    #10629
    Avatarmathilda
    Participant

    J’ai appris à être patiente et à apprivoiser ma peine,je ne me cache pas pour pleurer mais je ne refuse pas non plus les moments de mieux, le rire surtout avec les enfants. Si un souvenir d’enfance me vient et si j’ai la place pour le partager, je le fais.Je crois que les enfants peuvent supporter ma tristesse s’ils me sentent d’aplomb malgré le chagrin. Je parle avec mes enfants de ce que mes parents m’ont transmis et nous parlons d’eux avec le plus de naturel possible même si parfois nous pleurons ensemble. Ton fils est en colère car il découvre la finitude et ne la supporte pas, enfin, je crois. En explorant le site d’Empreintes, j’ai vu qu’il y avait des conseils de lectures.Cela ne l’empêchera pas à mon avis d’être en colère mais peut-être l’aidera.

    #10634
    Avatarcamelia
    Participant

    J’ai l’impression que tu avances dans ton processus de deuil, que tu apprends à faire avec, et à exprimer tes émotions et à les partager c’est plutôt positif. Oui tu as raison, je pense que ça fait partie des choses qui font que mon fils est en colère. Je le laisse vivre, je ne lui impose pas trop de règles pour ne pas qu’il se sente en prison à la maison, alors qu’il est déjà très mal, et je reste disponible pour lui. Tu as raison je vais regarder, lire pourrait nous faire du bien, surtout si ça nous permet d’avoir une idée de où on en est de notre deuil…

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Identifiez-vous
Ou créer un compte