Ecouter

Chansons

Sélection de chansons sur le deuil

logo_evousOn est tous confrontés au deuil à un moment ou un autre de notre vie. Un parent, un frère, un compagnon, un enfant, un ami… Voici une sélection de clips musicaux élaborée par une personne proche d’Empreintes, sensible à la traversée du deuil.
A découvrir ici.

Perte de son compagnon, de sa compagne

Native Tu planes sur moi

image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/native_tu_planes-d7b79.jpg?1398843400

En 1994, le duo Native émeut la France avec cette chanson écrite par Laura Mayne. Les paroles, empruntes de regrets, laissent néanmoins poindre un rayon d’espoir, la foi en un au-delà depuis lequel la personne défunte veillerait sur ses proches.
« Avec plus de temps, du temps pour se comprendre, savoir si l’on s’aimait avant que la mort te libère. Je sais, je n’ai pas le droit de penser à toi comme ça, mais le ciel n’emportera qu’un peu de lumière de toi. (…) Je cherchais trop loin en moi des choses qui ne m’aidaient pas. Attirée par le feu, m’empêchaient d’être heureuse. Maintenant, je connais les mystères, les secrets et rien n’est plus pareil. Je sens que tu m’appelles. (…) Je me rappelle en douceur la chaleur, le bonheur de ta voix me berçant éternellement… »
Céline Dion My Heart Will Go On

image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/cd_mhwgo-65fec.jpg?1398843400

Céline Dion. B.O. du film Titanic, My Heart Will Go

On évoque bien sûr le couple interprété par Leonardo DiCaprio et Kate Winslet, mais aussi l’amour éternel, celui qui perdure au-delà du temps et des distances. « L’amour peut nous toucher une fois et durer toute la vie et ne s’arrêter qu’une fois qu’on est parti. L’amour, c’était quand je t’aimais, un moment de vérité auquel je me raccroche… » (« Love can touch us one time and last for a lifetime and never let go till we’re gone. Love was when I loved you, one true time I hold to… »)

Kool Shen Un ange dans le ciel image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/kool_shen_un_ange-310fa.jpg?1398843400
Sur cette chanson, le comparse de Joey Starr met de côté le rap bling-bling et les chaines en or pour exprimer librement sa peine. On découvre un homme blessé, inconsolable depuis la mort dans un accident de voiture en l’an 2000 de sa compagne, la danseuse Lady V. « Chère Vivi, je t’écris cette lettre plein de solitude, l’âme en peine comme d’habitude. Depuis que t’es partie, depuis que t’es plus là, c’est plus la même. J’ai perdu ma reine et d’un coup mon royaume tout entier s’est vidé. Mon visage aussi s’est ridé, mon coeur lui s’est bridé, un truc en moi ce matin-là s’est brisé. Et même si je réponds ‘ça va merci’, j’ai dans la bouche comme un mauvais goût d’inertie. J’essaie de le masquer mais c’est dur Vivi, je te jure ouais, putain c’est dur. J’ai l’impression qu’il y a plus rien, j’ai peur en fait… »
Lana Del Rey Summertime Sadness

image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/lana_del_rey_summertime-3a7be.jpg?1398843400

Cette chanson est extraite de l’album Born To Die de l’Américaine. « Embrasse-moi fort avant de partir. Bébé, je voulais juste que tu saches que tu es le meilleur, chante-t-elle. Je crois que tu me manqueras pour toujours, comme le soleil manque aux étoiles dans le ciel du matin… » (« Kiss me hard before you go. I just wanted you to know that, baby, you’re the best (…) Think I’ll miss you forever, like the stars miss the sun in the morning sky. »)
Encore plus que les paroles, le clip de Summertime Sadness aborde très directement le thème du décès, ainsi que celui du suicide. Cette vidéo réalisée par Kyle Newman et Spencer Susser met en scène un amour entre deux jeunes filles qui mettront fin à leurs jours l’une après l’autre, en se jetant dans le vide. Le clip alterne scènes en flashback du couple heureux et séquences aux couleurs sépia où la « tristesse d’été » du personnage joué par Lana l’amène à commettre à son tour l’irréparable.
Amel Bent Tu n’es plus là

image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/amel_bent_tu_n_es_plus_la-8ec3c.jpg?1398843400

C’est sans doute l’une des plus belles ballades d’Amel Bent.

Extraite de l’album À 20 ans (2007), Tu n’es plus là traite avec justesse du manque, de la conscience permanente et douloureuse de l’absence d’un proche. « Je n’suis plus sûre de ce qu’il nous est arrivé. J’y pense tous les jours, j’ai même peur d’accepter. J’ai gardé le meilleur et enterré le reste, effacé tes erreurs, oublié tes promesses… Quand le jour me réveille et qu’il m’offre encore ses plus beaux éclats, le vide est le même : tu n’es plus là. Dans mon demi-sommeil, je respire mais je sais que je ne vis pas. Plus rien n’est pareil quand tu n’es plus la. »

Shy’m T’es parti image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/shy_m_-_t_es_parti-78ac6.jpg?1398843400« Y a pas que l’amour qui blesse, y a les conséquences de certains gestes. T’es parti, ta famille pleure et la fête est finie. Y a pas que l’erreur qui blesse, y a le mal de l’absence qui reste, et ce pour la vie. Mais comment as-tu pu finir ainsi ? »
Avec ce troisième single issu de son premier album Mes fantaisies (2006), la chanteuse Shy’m calme le jeu après plusieurs titres dansants. Son producteur K. Maro lui fait cadeau d’un titre posé et élégant, dont le texte évoque le deuil avec délicatesse.

Perte d’un père, d’une mère, d’un grand-parent

Céline Dion Parler à mon père

image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/ce_line_dion_parlera_mon_pe_re-fcbab.jpg?1398843400

Adhémar Dion, le papa de Céline, disparaissait le 30 novembre 2003 à l’âge de 80 ans.

Le soir même, la star était sur la scène du Caesars Palace de Las Vegas, en larmes mais souhaitant malgré tout honorer la mémoire de son père. Dix ans plus tard, le 30 novembre 2013, elle se produisait à Paris-Bercy. « Ce soir, c’est une date très importante pour moi, déclarait-elle. Mon père était mon plus grand fan. Il le restera toujours. J’aimerais lui dédier tout le spectacle de ce soir. »
Entre-temps, la diva a sorti l’album Sans attendre (2012), porté justement par le single Parler à mon père, écrit par Jacques Vénéruso. « Je voudrais partir avec toi, je voudrais rêver avec toi. Toujours chercher l’inaccessible, toujours espérer l’impossible. Je voudrais décrocher la lune et pourquoi pas sauver la terre, mais avant tout, je voudrais parler à mon père… »

Pit Baccardi Si loin de toi image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/pit_baccardi_-_si_loin_de_toi-47ac0.jpg?1398896965Le rappeur français Pit Baccardi est né au Cameroun. Il a été élevé par sa grand-mère, sa mère étant morte à sa naissance. C’est à cette dernière qu’est dédié l’un de ses plus grands succès, Si loin de toi. Un texte magnifique : « Je suis cet arbre sans feuille, ce stylo sans encre. C’est la sécheresse sur moi, même en saison de pluie. Je ne peux rien cultiver d’autre si ce n’est la tristesse. (…) Un soir, tu m’as pris dans tes bras en me disant ‘je t’aime fils’. J’ai plissé les yeux, collé ma tête sur ton torse. Qui sait ce que j’ai ressenti au moment où du bruit au balcon me réveilla. Neuf mois après ma naissance, on t’apostrophe de là-haut… Chaque jour que je fais est un pas de plus vers toi. J’ai songé au chemin le plus court mais est-ce vraiment un raccourci ? La vie me va mal, la mort m’ira peut-être mieux. J’te rejoindrai au paradis dans un train d’enfer (…) Si loin de toi, je suis si seul. Tu me manques, maman… »
Luther Vandross Dance With My Father

image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/luther_vandross_-_dance_with_my_father-e1a66.jpg?1399151380

Élu « Chanson de l’année » aux Grammy Awards 2003, Dance with My Father est extrait de l’album du même nom, le dernier de Luther Vandross, décédé en 2005. Ce titre co-écrit avec Richard Marx est un hommage au père du chanteur. L’interprète américain se remémore ses parents qui dansaient ensemble le soir à la maison, la tristesse de sa mère au décès de son mari, alors que Luther n’avait que 7 ans… « Quand j’écoute à sa porte, j’entends ma mère pleurer. Alors, je prie pour elle même plus que pour moi. Je sais que j’en demande beaucoup, mais peux-tu mon Dieu lui rendre le seul homme qu’elle a jamais aimé ? Je sais que tu ne fais pas ça d’habitude, mais elle voudrait tellement danser encore une fois avec mon père. La nuit, c’est la seule chose à laquelle je rêve… »
David Hallyday Tu ne m’as pas laissé le temps

image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/david_hallyday_-_tu_ne_m_as_pas_laisse_le_temps-edbb3.jpg?1399981095

C’est l’un des seuls hits de David Hallyday. Co-écrit avec Lionel Florence, ce single a atteint la première place des ventes en 1999 et a reçu le Prix Vincent Scotto de la SACEM. Il s’agit d’un hommage au grand-père maternel du chanteur, le père de Sylvie Vartan. « Je reste avec mes souvenirs, ces morceaux de passé, comme un miroir en éclats de verre. Mais à quoi ça sert ? Ce que je voulais dire reste sur des pages blanches sur lesquelles je peux tirer un trait. C’était juste hier… Tu ne m’as pas laissé le temps de te dire tout ce que je t’aime et tout ce que tu me manques. On devrait toujours dire avant l’importance que les gens prennent, tant qu’il est encore temps. »

Perte d’un enfant

Céline Dion Vole

image: http://www.evous.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/celine_dion_vole-496ef.jpg?1402751107

Cette chanson issue de l’album D’eux est dédiée à la nièce de Céline, Karine, décédée à 16 ans de la mucoviscidose. Une mélodie forte et un texte poignant signés tous deux Goldman : « Va rejoindre l’autre rive, celle des fleurs et des rires, celle que tu voulais tant : ta vie d’enfant (…) Puisque rien ne te soulage, vole à ton dernier voyage. Lâche tes heures épuisées, vole, tu l’as pas volé. Deviens souffle, sois colombe pour t’envoler… »
Plusieurs années plus tard, interrogée sur le deuil, Céline aura ces mots : « Chacun traverse de tels moments. La mort fait partie de la vie, malheureusement. La vie ne nous a été donnée que pour un court instant. »

En savoir plus sur http://www.evous.fr/Les-plus-belles-chansons-sur-le-deuil-et-la-mort,1186292.html#FqDWQIGdIwkXVCmX.99

Emissions