Valeurs

Reconnaitre la situation de deuil

Le champ du deuil et de son accompagnement a cette particularité de ne relever ni du champ sanitaire ni du champ social, ni nécessairement du champ psychologique. C’est donc un domaine d’étude à l’intersection de plusieurs disciplines et approches : sanitaire, sociale voire sociétale, psychologique, psycho-sociale, sociologique, anthropologique, législative, éthique.
Pourtant, nous constatons que la réalité des besoins des personnes en deuil est peu prise en compte.
L’association œuvre pour une meilleure connaissance du deuil, de ses états, de son processus, de ses particularités et des accompagnements possibles.

Garantir un cadre sécurisé et confidentiel

Absence, douleur, chagrin, silence. Le deuil apporte son flot d’émotions et de bouleversements. C’est avant tout une expérience de solitude qui peut parfois donner le sentiment d’être incompris. Est-ce normal ? Suis-je normal ? Nous proposons d’être présents et de soutenir chacun sans jugement, dans un cadre sécurisé et confidentiel.
Empreintes accompagne des personnes en deuil dans une attention portée à leur état de vulnérabilité. L’éthique de cet accompagnement s’appuie sur le respect de la souffrance exprimée, la compréhension et les connaissances sur le deuil, dans une distanciation entre le vécu de l’accompagnant et celui de la personne en deuil. Il se fait dans le cadre d’un travail en partenariat inter-associatif et en lien avec un réseau de professionnels.

Charte Empreintes

La Charte des accompagnants bénévoles et professionnels Empreintes définit le cadre de leur intervention au sein de l’association. Découvrez notre Charte Empreintes.

Charte du respect de la personne endeuillée

Chaque année en France, plus de 500 000 familles sont touchées par la perte d’un parent ou d’un proche. La survenue d’un tel événement est une épreuve douloureuse que doivent surmonter la famille et les proches du défunt.
Les personnes touchées par le deuil doivent pouvoir bénéficier d’une attention accrue de la part des entreprises privées ou publiques, des enseignes commerciales prestataires, des établissements sanitaires et médico-sociaux, des communes, des organismes ou administrations concernées et, de façon générale, de la part de tous les personnels et interlocuteurs mobilisés tout au long de cette période.
Cette attention passe par une reconnaissance des spécificités du deuil propres à fragiliser les personnes et les familles.
Elle passe ainsi par :
• une qualité d’écoute adaptée, faite de compréhension et de respect ;
• une volonté de soutien, pour aller vers plus de simplicité dans l’engagement et la gestion des démarches commerciales et administratives, des services et des prestations, nécessités par le deuil ;
• un accompagnement renforcé correspondant à l’état émotionnel des personnes touchées par le deuil.
La présente Charte du respect de la personne en deuil signée par la Secrétaire d’État chargée de la Famille et de la Solidarité Nadine Morano en 2009 constitue pour le prestataire ou l’administration interlocuteur de la famille un engagement à développer une attention en adéquation avec le vécu des personnes en deuil.

Signataires de la Charte au 1-11-09